Le Corps Mémoire

Centre de ressourcement, mieux-être et connaissance de soi

Ce que j'ai vécu était une véritable délivrance

Vous m'aviez demandé de donner de mes nouvelles, j'étais venue vous voir en juillet dernier, en bien mauvais état, et vous m'avez reçue en pleurs car je ne pouvais pas m'exprimer autrement tellement j'étais mal.

Mes séances étaient très éprouvantes, très douloureuses, très physiques, une accumulation de souffrances qui avait atteint son trop plein.

Mon corps m'avait parlé consciemment et inconsciemment, me disait qu'il n'en pouvait plus de tout garder à l'intérieur, se manifestant en me faisant mal, mal au dos, mal aux épaules et aux cervicales, à la mâchoire de trop serrer les dents, au ventre et surtout au coeur.

Lire la suite : Ce que j'ai vécu était une véritable délivrance

Ce séjour a été fort en émotions, bouleversant

J'étais venue vous rencontrer suite à un burn-out en lien avec l'accident grave de mon compagnon survenu un an auparavant. J'étais au bout du rouleau, moral à zéro, plus de perspective d'avenir, etc. Je venais de tenter une reprise du travail qui s'étais avérée catastrophique. Je n'étais pas du tout prête. Alors j'avais décidé de venir faire un séjour chez vous car je cherchais une forme de retraite, sortir de mon quotidien oppressant tout en faisant un travail sur moi pour reprendre confiance, aller de l'avant de nouveau et évacuer cette angoisse oppressante qui me pourrissait la vie.

Lire la suite : Ce séjour a été fort en émotions, bouleversant

J'ai pu à nouveau faire des choix, en liberté

Bonjour Francis,
Ca fait bien longtemps que je ne vous ai pas parlé et je tenais à vous donner de mes nouvelles.
Déjà je vais bien depuis un bout de temps !

Au mois de janvier je me suis inscrite pour une retraite de méditation, de 10 jours en silence, Vipassana.
Et ben là....Quelle expérience !! J'ai eu le sentiment que l'essence de ce que vous m'avez patiemment expliqué et répété était là et que j'étais prête.

Lire la suite : J'ai pu à nouveau faire des choix, en liberté

Et puis dès l'après midi, pouvoir marcher et respirer enfin…

Il y a des urgences de la vie intérieure pour lesquelles les habituels numéros SOS ne peuvent rien.

C'est aussi Internet qui me conduisit chez Francis. Le premier échange téléphonique confirma ce qui semblait s'imposer à moi. Je ne dirai pas mon corps car je ne savais pas le prendre en compte puisque j'étais sur le point de le mener au bout de ses forces humaines et qu'il s'agissait presque pour moi de reprendre souffle, d'enfin prendre soin de lui… Il me fallait une aide. Il me fallait des bras qui me contiennent, quelqu'un qui m'aide à lâcher tout ce qui me constituait et qui allait me faire mourir pour me permettre de Renaître.

Lire la suite : Et puis dès l'après midi, pouvoir marcher et respirer enfin…