Le Corps Mémoire

Centre de ressourcement, mieux-être et connaissance de soi

Toucher l'autre pour mieux s'atteindre soi

Chers amis,

Le temps vient maintenant de partager mon expérience.
Jusqu'à présent, les uns ou les autres ont été reçus individuellement à Castelnau ou lors de séjours ressourcement. Chacun est venu avec sa charge de stress, ses blessures à panser et est reparti avec de nouvelles ressources et une plus grande clarté dans le regard.

Se soulager des poids inutiles, reprendre le souffle et la force d'aborder le monde à son retour dans la vie professionnelle et familiale ont été les fruits de ces séances ou séjours individuels. Nous pouvons maintenant aborder une autre étape : non seulement cesser de subir, mais commencer à être et agir dans le monde, ne serait-ce que celui qui nous environne de près. En quelque sorte, dans les séjours, il s'agissait de passer du repli intérieur à une présence plus équilibrée. Il vous est proposé maintenant de dépasser ces limites de l'individualité ("je voudrais aller mieux", "je vais mieux") pour prolonger la paix retrouvée au-delà de vous-même.

C'est à dire de commencer à s'intéresser à l'autre. Rassurez-vous, il s'agit de s'intéresser à l'autre égoïstement ! Chacun s'intéresse d'abord à soi, même quand il est généreux, c'est pour apaiser un désir de générosité, j'espère qu'il vous est possible de le reconnaître. Simplement, s'intéresser à l'autre, pour nous mener hors de nous, nous amène aussi en nous, nous confronte à nos désirs, à nos peurs, à nos projections et idées fausses. C'est donc une très bonne voie pour mieux se connaître soi. Être disponible à l'autre nous incite à trouver la justesse de l'accord avec nous-même.

C'est le thème de ce premier stage d'été où nous trouverons progressivement les clés pour nous libérer de nous-même dans l'écoute de l'autre et la force de rester nous-même dans notre expression personnelle. La voix, à travers nos témoignages et l'initiation au contact par le toucher seront nos guides sur ce chemin vers soi.

 

S'abonner à la lettre du Corps Mémoire

captcha